Stu Ungar

Stu Ungar, joueur de poker

Surnom : The Kid

Pays : USA

Décédé le 22/11/1998 à l'age de 45 ans

Style de Jeu : Génie

Meilleur jeu : Tous


Stu Ungar Biographie

Stu Ungar est né à New York en 1953 ou il a grandi. Ses parents se sont rapidement rendus compte que le petit Stu possédait un talent particulier. En fait, dès l'âge de dix ans il a prouvé qu'il était un véritable prodige après avoir remporté un tournoi local de gin.

A 15 ans il était considéré comme l'un des meilleurs joueurs de gin de New York. Ses gains lui ont fait prendre la décision de quitter l'école car il voyait qu'il pouvait remporter des centaines de milliers de dollars rien qu'avec ses talents de joueurs.

En 1968 il est parti s'installer à Miami, Floride, pour jouer encore plus. Au bout d'un an, il a considéré qu'il devait partir pour Las Vegas pour avoir la concurrence qu'il voulait. Au début, cela ressemblait à un mauvais coup ; les propriétaires des casinos ont rapidement interdit au jeune homme de jouer chez eux après s'être rendus compte de ses talents particuliers à compter les cartes.


Ainsi Il part pour Las Vegas en 1977. A Las Vegas il gagne et gagne, et gagne encore, jusqu'à dégouter du gin de vieux routard comme le joueur Harry Stein. En 1980 et 1981 il participe aux championnats du monde de poker, un jeu qu'il ne pratique absolument pas jusque là, et remporte les 2 titres, notamment en éliminant Doyle Brunson. Il devient le plus jeune vainqueur de l'histoire des World Series of Poker. Dans les années 80 Il est interdit de blackjack dans quasiment tous les casinos de Las Vegas car il est capable de compter les cartes avec une grande exactitude.

Au milieu des années 80 son fils adoptif Richie se suicide. Stu divorce de sa femme en 1986. Dès lors Stu s'engage dans la cocaïne et dans une lente descente aux enfers dont il ne reviendra pas. Il continue certes de gagner aux cartes, mais tout l'argent gagné est immédiatement dépensé dans les frais de drogue et les paris perdus sur les courses de chevaux. Aux championnats du monde WSOP de 1990 on le retrouve même sur le sol de sa chambre d'hôtel, inconscient, victime d'une surdose.

Ceux qui connaissaient Stu Ungar disent de lui qu'il était hyper énergique, toujours en mouvement, et en quête constante de jeu. Mais l'homme était aussi assez infâme à la façon dont il traitait les croupiers, du temps où les insultes envers ceux-ci restaient impunies. Stu n'exprima jamais de remord à ce sujet. Il dit un jour : « Montrez-moi un bon perdant, et je vous montrerai un perdant. »


En 1997 Stu Ungar a effectué son come-back et a décidé de jouer une nouvelle fois au WSOP Main Event. Comme de nombreuse fois auparavant, il a emprunté de l'argent à des amis pour pouvoir commencer à jouer. Stu Ungar à alors encore une fois épaté le monde et fait taire les critiques qui affirmaient que son retour serait un échec. Ses dons pour le poker étaient aussi profonds que son instinct et malgré tous ses excès avec la drogue, Stu a toujours gardé ses idées claires durant le jeu.

Malheureusement, même les histoires tristes ont une fin. Les joueurs de poker ont commencé à voir en Stu Ungar un homme abîmé physiquement et mentalement perturbé, qui se mettait à porter des lunettes de soleil non pas pour améliorer son jeu mais bien pour cacher aux autres ses narines qui étaient fortement blessées par la cocaïne et autres drogues. Le 22 novembre 1998 il a été trouvé mort dans une chambre d'hôtel de Las Vegas. La cause officielle de sa mort n'était pas une overdose, mais une artériosclérose coronaire. Les médecins ont découvert des mélanges de drogues dans son sang, notamment du percodan, de la cocaïne et de la méthadone, mais seulement en petite quantité.

Malgré ce tragique évènement, Stu Ungar restera célèbre comme l'un des meilleurs joueurs de poker de tous les temps et peut-être comme le meilleur joueur de Gin qui n'ait jamais vécu.


Les faits marquants de la carrière de Stu Ungar


Le palmares de Stu Ungar


Les professionnels du poker
Retour